Page mise à jour le 26/05/2020

Le Comité Stratégique de Filière Mode et Luxe, les pôles de compétitivité EuraMaterials et Techtera, et l’IFTH Centre Technique Industriel du Textile et de l’Habillement ont répondu favorablement à la Direction Générale des Entreprises (DGE) pour coordonner la mobilisation des entreprises dans les choix des matières nécessaires pour la réalisation de masques pour faire face à la pandémie de coronavirus COVID-19.

Suite à la publication de la note interministérielle du 29 mars 2020 (mise à jour le 26 avril 2020), nous parlons ici de masques à usage non sanitaire (U.N.S.), qui sont classés en 2 catégories :

  • CATÉGORIE 1 : Les masques individuels à usage des professionnels en contact avec le public. Ces masques sont destinés aux populations amenées à recevoir du public dans le cadre de leurs activités professionnelles (policiers, gendarmes, hôtesses de caisses, etc.). Ils filtrent au moins 90 % des particules de 3 microns.
  • CATÉGORIE 2 : Les masques de protection à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe. Ces masques sont destinés aux individus ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes dans leur cadre professionnel. Ce type de masque pourra être porté par l’ensemble des individus d’un sous-groupe (entreprise, service…) ou en présence d’autres individus porteurs d’un masque d’une autre catégorie, lorsque le poste ou les conditions de travail le nécessitent. Ils filtrent au moins 70 % des particules de 3 microns.

Nous publions ci-dessous les résultats des tests réalisés par la Direction Générale de l’Armement (DGA). Ce tableau est régulièrement complété.

Les équipes d’EuraMaterials, IFTH et Techtera se tiennent à votre disposition.

Logos-EuraMaterials-IFTH-Techtera

Note d’information à destination des industriels (28 avril 2020)


Pourquoi publier une base de données matières ?

La base de données matières est un guide qui vise à aider les industriels à identifier les bons complexes (matériaux et associations de matériaux) pour la fabrication de masques à usage non sanitaire (UNS).

Cette démarche permet d’accélérer la mise en production des masques tout en assurant leur niveau de performance. L’autre vocation de cette base de données est de permettre l’analyse des types de complexes performants.

Comment utiliser cette base de données matières ?

Schéma explicatif pour l'utilisation de la base de données matières - masques à usage non sanitaire

La composition des complexes est la plus exhaustive possible, mais parfois tous les détails des matériaux utilisés ne sont pas disponibles.

Attention à ne pas se fier uniquement à la composition et au grammage.

Exemple : Un tissu coton de 100 g/m² peut être lâche avec des fils épais, comme serré avec des fils fins, les deux pouvant avoir des résultats très différents.

Quelle est la règlementation en place ?

Les complexes présents dans la base de données ont été testés par la Direction Générale de l’Armement (DGA), ils ne sont ni normés ni caractérisés.

Il est nécessaire de faire tester les complexes avant leur mise sur le marché, même s’ils sont présents dans la base de données.

Exception
Si vous avez en votre possession un rapport de la DGA ainsi que le cahier des charges du complexe de catégorie UNS 1 ou catégorie UNS 2 testé, il est alors possible de s’affranchir de tests supplémentaires. Retrouvez les informations de la DGE pour la fabrication de masques “grand public” à partir des matières déjà testées par la DGA en consultant notre article du 20/04/2020.

Les préconisations de mise sur le marché sont disponibles dans la Lettre n°5 de la DGA.

Comment cette base de données est-elle construite ?

Périmètre du tableau : masques textiles à usage non sanitaire (catégories UNS 1 et 2).

L’équipe du groupe matières s’occupe d’alimenter la base de données matières, tout en la gardant sécurisée :

  • en récupérant les informations issues des rapports de la DGA ;
  • en contactant un par un les industriels ayant fait tester des complexes ;
  • en ne sélectionnant que les complexes dont la composition est connue.

Consultez la base de données matières pour les masques à usage non sanitaire (mise à jour 26 mai 2020)

Base de données matières pour masques à usage non sanitaire : les résultats des tests de caractérisation de la DGA - version 26/05/2020 (extrait)

Consultez le tableau complet de la base de données matières pour les masques à usages non sanitaire (mise à jour 26 mai 2020)

Information du 06/05/2020 :
Nous avions repéré une coquille dans la numérotation de la version précédente du tableau. Tout est rentré dans l’ordre, mais cette correction a induit un changement de référence pour certains complexes testés. Nous vous prions de bien vouloir nous en excuser.
Par ailleurs, certaines références ont été revues, afin que les descriptions des matériaux soient les plus précises possibles. Pour être complète, une description doit comporter la composition, le grammage, la contexture, mais également la densité de fils et le titrage de ces derniers.

Une référence du tableau n’apparaît plus sur la nouvelle version mise à jour ? C’est que nous sommes en attente d’informations complémentaires sur la composition exacte de l’échantillon, de la part de l’industriel concerné.
Exemple : un tissu mentionné “coton de 145 g/m²” est-il un jersey de coton, une toile de coton, un sergé de coton ou bien une ouatine de coton ? Les résultats de performance ne seront pas les mêmes si l’échantillon est un tricot, un tissu ou un non tissé…


Accédez à notre dossier : Comment faire face ensemble à la pandémie de coronavirus COVID-19 ?

retour en haut