PLASMAWOOD : Une nouvelle technique de préservation du bois

L’objectif du projet PLASMAWOOD est d’utiliser un procédé plasma froid à base d’azote sous pression réduire pour améliorer les propriétés durables de 3 essences locales : hêtre, peuplier, frêne. De plus, le marché visé étant le bois de construction, le procédé développé confère au bois des propriétés permettant une utilisation dans des applications extérieures (classe 3, voire 4).

Contexte

Boostée par la 3e révolution industrielle et la transition écologique, la filière forêt bois, filière d’avenir, séduit de plus en plus. Les marchés potentiels s’accroissent plaçant le matériau « bois » au cœur des projets.

L’utilisateur d’un ouvrage ou composant en bois attend une durabilité structurelle dans le temps, c’est-à-dire le maintien de ses propriétés mécaniques, physiques et esthétiques. La durabilité conférée, qui évite le recours à des essences tropicales rares, est le seul moyen pour nos essences locales de bois de remplacer ses concurrents. Cependant, les méthodes utilisées font souvent appel à des substances actives biocides. Or, depuis quelques années, les procédés de préservation du bois font l’objet d’une attention accrue de la part des autorités en charge d’évaluer leurs conséquences sur la santé et l’environnement.

Dans ce contexte, de nouvelles techniques de préservation du bois doivent être développées.

Les partenaires

retour en haut