Le 22/12/20

Le projet européen CurCol – dont nous sommes l’un des partenaires associés – développe des colorants et encres naturelles et biodégradables pour l’emballage, à base de curcuma. Focus sur ce projet pour l’univers du packaging, lancé en 2020.

Pourquoi développer de nouveaux colorants naturels pour le packaging ?

Déchets d'emaballage - le projet CurCol contribue à faire changer les choses - EuraMaterials

Saviez-vous que nous produisons environ 87 millions de tonnes de déchets d’emballage par an en Europe ?

La bonne nouvelle, c’est qu’une partie est constituée d’emballages biosourcés qui sont recyclables ou biodégradables. La mauvaise est que les procédés de recyclage industriel libèrent encore des colorants synthétiques non biodégradables et souvent toxiques.

L’une des solutions ? Utiliser des colorants naturels dans les emballages.

Les quelques colorants biodégradables actuellement disponibles sur le marché ne répondant pas aux critères de qualité industrielle (stabilité aux ultraviolets notamment), l’industrie de l’emballage ne les utilise pas comme une alternative aux colorants d’origine fossile.

Les partenaires européens du projet CurCol étudient pour cela la production et l’application de la couleur dans les emballages en bioplastique et en papier, à partir du colorant naturel jaune “curcumine”. Et ce processus commence par la culture de la plante de curcuma.

Améliorer la stabilité aux UV des colorants naturels à base de curcumine

La racine de la plante de curcuma contient de la curcumine, un pigment jaune vif.

EuraMaterials - Projet CURCOL

La curcumine est déjà utilisée dans les produits alimentaires et pharmaceutiques, mais l’utilisation généralisée du colorant a été entravée, principalement en raison de sa faible stabilité aux UV.

Des recherches récentes montrent qu’il est possible d’améliorer cette stabilité aux UV et de générer d’autres couleurs comme le rouge et le bleu. Avec ces trois couleurs primaires, toutes les couleurs peuvent être réalisées. En combinaison avec les bons critères de qualité, cela rendra les couleurs biosourcées respectueuses de l’environnement beaucoup plus attrayantes pour les industriels.

Le projet CURCOL veut développer des colorants et encres naturelles à base de curcumine, utilisables dans le secteur de l’emballage.

Agir sur toute la chaîne de valeur des couleurs, vers une économie circulaire et biosourcée

EuraMaterials - Projet CURCOL

Le consortium CurCol examine toute la chaîne, de la culture des plantes de curcuma au produit final – l’emballage biosourcé naturellement coloré. Voici comment :

  • optimisation de la production régionale de curcuma à des fins de coloration (avec par exemple l’élaboration d’un manuel de culture pour les producteurs) ;
  • extraction et production de 3 couleurs biosourcées stables aux UV à partir de curcuma ;
  • test des couleurs à base de curcumine par rapport aux directives de l’industrie et création de mélanges maîtres ;
  • application de couleurs de curcumine dans des emballages en bioplastique et papier (une analyse technico-économique indiquera clairement si les produits répondent aux normes de production et de coûts) ;
  • analyse du cycle de vie pour montrer à quel point l’ensemble du processus sera plus durable qu’avec l’utilisation de colorants fossiles.

Un kit de démonstration est également en cours de développement avec des échantillons de matériaux et des spécifications pour l’utilisation de couleurs biosourcées dans les matériaux d’emballage. L’objectif : inspirer autant d’industriels que possible en leur montrant quelles sont les possibilités.

Les résultats du projet CurCol visent à soutir les entreprises d’emballage et d’horticulture, tout en contribuant à la transition vers une économie circulaire et biosourcée.


Votre contact EuraMaterials au sujet du projet CurCol : Frédéric MERLE

Source : CurCol

retour en haut