FASTECO2 : Fonctionnalisation et stérilisation de dispositifs médicaux par CO2 supercritique

L’objectif de FASTECO2 est de développer une nouvelle méthode de stérilisation de matériaux polymères plus respectueuse de l’environnement, moins agressive et plus économique.

L’idée du projet est d’utiliser le CO2, sous sa forme supercritique, qui présente de nombreux avantages : c’est un produit naturellement abondant, peu coûteux, non toxique et inodore. De plus, c’est une technologie propre, qui ne génère ni effluents ni résidus polluants.

Le second objectif du projet est de développer une technique de fonctionnalisation par CO2 supercritique, afin de venir greffer des molécules actives sur les dispositifs médicaux, tout en les stérilisant. Ces greffages permettront d’obtenir des dispositifs médicaux à libération contrôlée d’actifs. Ils pourront, par exemple, améliorer la partie post-opératoire du patient grâce à des anti-douleurs présents à la surface du dispositif médical.

Contexte

La stérilisation permet d’éliminer les organismes pathogènes afin d’éviter une contamination du patient, soit par les membres du personnel, soit par l’environnement médical au moment de l’opération.

Or la majorité des dispositifs médicaux implantables avec formes complexes sont difficiles à nettoyer, à désinfecter et à stériliser. Trois grands procédés de stérilisation sont aujourd’hui utilisés par les fabricants d’implants :

  • La stérilisation par traitement à l’oxyde d’éthylène
  • La stérilisation par rayonnements (beta ou gamma)
  • La vapeur d’eau

Dans le cas des dispositifs médicaux résorbables, les fabricants sont à la recherche de moyens moins agressifs et plus respectueux de l’environnement que les procédés conventionnels. En effet, bien que largement utilisées, ces méthodes sont controversées.

L’oxyde d’éthylène a une nature mutagène et cancérigène, tandis que le rayonnement beta et gamma impactent la nature chimique des polymères en accélérant leur dégradation. Et bien que la vapeur d’eau ne rejette pas de solvant dans l’atmosphère, les températures sont incompatibles avec la nature des polymères, fortement présents dans les dispositifs médicaux.

Notre rôle

Accompagnement au montage du projet, dépôt du projet auprès du dispositif de financement et suivi du projet.

Carte d'identité

Type de projet : PSPC Région

Date de début : Février 2020

Durée : 4 ans

Coût total : 2 941 927 €

Financement : 1 677 997 €

retour en haut